Au son du nom «côte amalfitaine» nos sens s'éveillent soudainement. Les yeux voient le vert des terres cultivées et le bleu de la mer Tyrrhénienne avec toutes ses nuances; les oreilles entendent le bruit des vagues qui se jettent sur les hautes falaises dans une spectaculaire paysage de criques et des promontoires; mais il sera surtout les parfums des oliviers, des orangers et des citrons qui vous enivreront et vous accompagneront à la découverte d'une véritable partie du paradis. 

La côte amalfitaine est une portion littorale qui se trouve au sud de la péninsule sorrentine et au nord de la côte du Cilento, dans la province de Salerno. L'UNESCO l'a inscrite au patrimoine mondial comme un remarquable exemple de paysage méditerranéen avec un décor de très grande valeur culturelle et naturelle, en raison de ses caractéristiques topographiques et de son évolution historique.

De nombreux visiteurs affluent toutes les années dans cette côte au sud-ouest de l'Italie attirés par la beauté et le romantisme de ses lieux. 

Les destinations les plus prisées sont Amalfi, – qui donne évidemment son nom à la côte – Positano et Ravello. Mais allons-y voir plus en détail ce qu'il faut absolument visiter lors d'un voyage ici!

Amalfi

Amalfi, la plus célèbre ville de la côte dont elle a inspiré le nom, a une histoire de gloire et de puissance maritime pour le commerce dans toute la mer Méditerranée et au-delà. Dans le Moyen Âge les marchands d'Amalfi exportaient les produits italiens sur les marchés orientaux, achetant en échange des épices, des parfums, des perles, des bijoux, tissus et tapis pour le commerce à l’ouest. Vous serez charmés par ses rues pittoresques coincées entre la mer et les montagnes, la disposition des habitations d’influence orientale, mais surtout pour sa magnifique cathédrale du IX siècle avec son somptueuse escale.

Sorrento

Très populaire pour ses citrons, cette ville est une étape obligatoire lors d'une croisière sur cette magnifique côte. Sorrento, vous accueillera joyeuse, avec ses nombreuses églises et ses palais historiques, ses surprenants points panoramiques et ses caractéristiques ruelles pleines de petits commerces et boutiques artisanales.

Ne manquez pas à déguster les célèbres «gnocchi alla sorrentina» dans un restaurant sur place, une exquise spécialité locale, à digérer avec un verre de «limoncello», liqueur de citron qui se fabrique sur la côte amalfitaine.

Positano

L'une des retraites huppées du monde de la dolce vita, en arrivant à Positano vous pourrez, encore aujourd'hui, respirer l'atmosphère des années 1960 dans les décorations des maisons d'un chic presque rétro et dans les plusieurs boutiques. Perchée à flanc de colline, cette vile est très célèbre pour ses caractéristiques maisons aux couleurs pêche ou terre cuite qui semblent tomber soudain dans la mer. Tout aussi photogénique est l’église de Santa Maria Assunta et sa coupole couverte de majoliques colorées. Si vos genoux sont bien préparés, vous pourrez monter et descendre une multitude de petites ruelles et d'escaliers qui du haut du village arrivent jusqu’à la plage.

Praiano

Ancien village de pêcheurs, les premiers impressions sont sur sa position particulière enchâssée entre hautes et rocheuses falaises: c'est incroyable d'imaginer la force des hommes qui ont dû arracher la terre aux reliefs escarpés qu’ils se jettent à la mer pour construire leurs maisons blanchis à la chaux. Vous devrez inévitablement monter beaucoup d'escaliers; en effet, plusieurs sentiers très pittoresques partent d'ici. Le nom dérive de l’ancien « Pelagianum » qui signifie « mer ouverte » et au temps de la République Amalfitaine, Praiano fut choisie comme résidence d’été par les doges d’Amalfi, en témoignage d’une vocation de ce pays pour les vacances relaxantes et discrètes, loin des flux touristiques habituels.

Atrani

Charmante petite ville située entre la mer et la haute falaise dans la vallée du Dragon, bien loin du tourisme de masse, Atrani conserve encore toute son authenticité maritime. Fondée par les romains avec Amalfi, elle a étroitement lié son histoire à cette puissante République commerciale et maritime. Non loin de la petite église de Santa Maria del Bando, sur le versant oriental du mont Aureo, se trouve une suggestive grotte, dite de Masaniello, parce qu’elle abriterait le célèbre révolutionnaire qui avait des origines atranesi. Son unicité est donnée par l’enchevêtrement des ruelles, des escaliers et des arcs, par le contraste des lumières et des ombres de ses places caractéristiques et, en effet, son nom signifie « obscur ». 

Furore

Furore est connue pour son magnifique fjord, une baie rocheuse naturelle qui se jette dans les eaux de la mer Tyrrhénienne entre Positano et Amalfi. En observant le territoire (qui est le plus photographié de la côte amalfitaine) il est très probable qu’au cours des siècles passés, la ville n’ait jamais été habitée de façon stable, mais plutôt qu’elle ait été une terre de transition. Refuge pour les navigateurs ou repaire de pirates? Qui sait ? Encore aujourd’hui, le passant et le touriste ne peut que s’arrêter enchanté et intrigué par le paysage insolite et fabuleux qu’il a en face.

Le « sentier des dieux »

Le « sentier des dieux » est l’un des plus beaux parcours naturels sur la côte amalfitaine. Long d'environ 9km, il débute à Agerola, plus précisément dans la fraction de Bomerano pour finir à Positano, pour une balade d’environ quatre heures aller-retour, immergés dans la nature la plus préservée. Au fur et à mesure de marcher, la vue devient imprenable sur le maquis méditerranéen où les vignes dominent et les monts Lattari plongent dans le bleu de la mer, à partir de laquelle vous pouvez voir l’île de Capri.

Monte Faito

Le Monte Faito est une montagne qui fait partie des monts Lattari, avec une hauteur d’environ 1.130 mètres au-dessus du niveau de la mer et se trouve entre les communes de Vico Equense et Castellammare di Stabia. 

Ainsi appelée pour les hêtraies qui poussent sur ses pentes luxuriantes, du printemps à l’automne, vous pourrez facilement rejoindre le sommet par le téléphérique, communément appelé «panarella», qui relie la station de Castellammare di Stabia au Monte Faito en seulement 8 minutes.

Vietri sul mare

A trois kilomètres à l’Ouest, vous trouverez Vietri sul mare, dont le centre habité s’étend près de la côte, tandis que la zone marine donne sur la mer. Ce splendide village est « le berceau de la majolique », pas par hasard, la coupole de la splendide église de San Giovanni Battista et la façade de l’Arciconfraternita dell’Annunziata e del Rosario sont recouvertes de ces céramiques très colorées.

À voir dans les environs

Au large de la côte amalfitaine se trouvent trois îles, l'une plus belle que l'autre, qui sont Capri, Ischia et Procida. L'idéal est de les visiter lors d'une croisière Costa au printemps et au début de l'automne, afin d'éviter la haute saison estivale. Si vous aimez l'histoire, une visite aux magnifiques sites archéologiques de Pompei et Paestum est incontournable ! Et enfin, profitez d'un tour dans la fascinante ville que « tout le monde doit voir avant de mourir », selon une expression populaire italienne, Naples. 

Vivez toute la beauté de la côte amalfitaine à bord d'un bateau Costa croisières

Vivre une croisière tout au long de cette côte paradisiaque est un songe qui peut devenir réalité grâce à Costa croisières. Et alors, qu'est-ce que vous attendez ? Réservez votre place sur nos bateaux qui vous emmèneront sur ces territoires légendaires, riches d'histoire et d'une nature encore vierge, parfait exemple du paysage méditerranéen et patrimoine mondial de l'humanité. Venez à découvrir la dolce vita de Positano, les citrons de Sorrento et la pittoresque Amalfi, profitez du soleil dans les belles et petites plages enchâssées dans cette côte mais, ne négligez pas les randonnées sur les monts Lattari, les reliefs escarpés qui courent le long de la péninsule.