Messine est une ville nourrie de légendes. Le mythe de Charybde et Scylla lié à son détroit remonte à la nuit des temps, mais son charme offre d’autres nombreuses nuances. Des petits coins qui respirent l’art et l’histoire, un centre historique riche en trésors, une cuisine savoureuse et un charme qui ne laisse personne indifférent. Découvrons-en plus ensemble.
De la richesse du Musée régional à la majesté de la cathédrale ; de la saveur des « arancini » à celle des « pidoni » ; en voyage ou à table, Messine saura vous séduire.

L’astronome et le Prix Nobel

Le paysage, les beautés architecturales et la chaleur de la population de Messine ont donné naissance à de curieuses histoires, à commencer par celle de l’astronome sud-africain Cyril V. Jackson. L’érudit séjourna pendant quelques temps au bord du Détroit et en tomba amoureux. Il décida alors de dédier à la ville l’un des premiers astéroïdes qu’il découvrit entre les orbites de Mars et Jupiter. Ainsi naquit l’astéroïde baptisé « 1949 Messina ».

Une autre recherche relie le nom de la ville à la science, avec des résultats qui menèrent même jusqu’au Nobel. En 1882 le zoologue russe Ilych Mechnikov se promenait sur une plage de Messine quand il fut frappé d’une intuition en observant une étoile de mer sur le sable. Il se lança alors dans l’étude de la phagocytose (la capacité des cellules à ingérer des matières étrangères et de les détruire), qui lui valut le prix Nobel de médecine en 1908.

La cathédrale, la fontaine d’Orione et la gourmandise

Quels sont donc ces trésors de Messine qui font perdre la tête? Certainement son centre historique et son axe névralgique, la via Garibaldi, un boulevard raffiné entouré de palais et monuments. Vous pourrez découvrir le théâtre Vittorio Emanuele et son style néoclassique ou la somptueuse cathédrale, emblème de la ville et dont la construction remonte au XIIe siècle. La piazza del Duomo accueille également la fontaine d’Orione, une œuvre imposante dédiée au fondateur de la ville.

Le Musée régional mérite lui aussi certainement une visite. Il s’agit du plus grand musée du sud de l’Italie avec ses 17 000 mètres carrés et ses 8 000 œuvres. Si cette promenade vous a mis en appétit, n’hésitez pas à goûter les plats typiques en « vrais connaisseurs »: les « arancini » de Messine, en forme de poire et farcis de viande et mortadella, le « pidone » (un chausson en demi-lune) et les « scagghiozze », sorte de beignets de polenta frite.

Gastronomie, art, culture et anecdotes étonnantes. La visite de la ville de Messine deviendra un voyage savoureux et toujours original, plongés au cœur d’une nature unique. Il vous suffira de monter à bord d’une de nos croisières et vous détendre: nous nous chargeons de tout le reste.