La carte est tracée. Elle présente deux îles (la Sardaigne et la Sicile). Elle a ajouté de nouveaux itinéraires et destinations qui mènent à des trésors à découvrir. Détendez-vous et ne pensez plus à rien. Pas besoin de boussoles, de pouvoirs magiques et encore moins d’épreuves à surmonter. Il suffit de vous armer de curiosité et d’aiguiser vos antennes et vos sens pour découvrir les goûts, les traditions, les monuments et les paysages merveilleux. 
Cagliari est la ville des traditions et de la beauté naturelle. Et Palerme, une splendeur qui sait marier histoire et folklore.

De la « fregola » au diable

Votre expérience du goût commence déjà à bord avec le plat de destination (« destination dish ») lié à ce merveilleux territoire. L’héroïne de ce plat est la « fregola » : des « sphères » irrégulières de semoule de blé dur, ingrédient « symbole » de la Sardaigne, à la tradition millénaire. Goûtez-la dans une sauce aux fruits de mer parfumée au safran. À Cagliari, votre chasse aux trésors se poursuivra en barque dans le golfe de Cagliari le long des falaises, des criques et des grottes. Vous aurez également le temps d’une baignade dans les eaux cristallines de Cala Fighera avant d’arriver à la Sella del Diavolo, un des plus fascinants points de vue de la ville. La légende qui entoure ce promontoire remonte aux temps bibliques. Les démons, avec à leur tête Lucifer, furent impressionnés par la beauté du golfe de Cagliari et tentèrent de s’en emparer. C’est ainsi que naquit une bataille et Lucifer fut alors désarçonné de son cheval et perdit sa selle, qui fut pétrifiée en se posant sur les eaux du golfe, donnant naissance à cette éminence.Pour l’heure de l’apéritif, vous vous trouverez face à la plage du Poetto, à admirer en toute détente en sirotant un drink.

Du street food et des mystères

Le premier bijou de Palerme que vous rencontrerez sera la gastronomie. Les marchés traditionnels, La Vucciria, Ballarò et le quartier de Kalsa qui a conservé son ambiance arabe originale, vous tenteront par leurs fritures siciliennes : « panelle », « arancine », « crocchette ». Votre voyage culinaire pourrait très bien se conclure par des sardines au « beccafico » et un irrésistible « cannolo ». Toute aventure qui se respecte ne peut manquer d’ajouter un brin de mystère. Dans les Catacombes des Capucins, vous verrez plus de 8 000 corps momifiés de moines, nobles et simples citoyens qui portent encore leurs vêtements des XVIIIe et XIXe siècle. Ce site a été défini comme le lieu « où les vivants rencontrent les morts ». D’autres histoires riches en intrigues, trahisons et fastes vous seront racontées par la cathédrale et ses sépultures impériales normandes. Puis, comme toute bonne aventure, elle accueille également une légende. Ce merveilleux édifice fut construit seulement après avoir retrouvé un grand trésor, hors les murs de la ville. Bien évidemment, personne ne l’a jamais vu.

1 of 6