Quelles sont les plus belles îles de Grèce ? Sur laquelle des 227 îles grecques habitées voudriez-vous passer vos vacances d’été ? Saviez-vous qu’un cinquième de la superficie totale de la Grèce est constitué d’îles, y compris des îlots, des îles et des affleurements de tailles diverses - plus de 6 000 au total.

 

Les îles grecques sont divisées en 6 archipels principaux, chacun avec ses paysages typiques, son histoire et ses activités touristiques typiques. Costa Croisières vous guidera dans votre choix sur ce qu’il faut faire et voir et vous dévoilera les plus belles îles grecques à voir durant votre croisière. 

Les Cyclades

Lorsque vous entendez dire que les Cyclades figurent parmi les plus belles îles de Grèce, soyez certain que c’est bien vrai. De parfaites petites maisons blanches, des falaises surplombant une mer bleu ciel et un soleil radieux qui illumine des plages immaculées, des labyrinthes de petites rues et des bougainvilliers au doux parfum.

 

L’archipel des Cyclades, baigné par la mer Égée, comprend environ 220 îles, grandes et petites. Il tire son nom du fait que ces dernières forment ensemble un cercle autour de l’île de Délos. Chacune d’entre elles est une perle rare qui mérite d’être explorée. Prenez, par exemple, le légendaire Mykonos, incontournable pour les amoureux de la vie nocturne, ou encore Paros, devenue au fil des ans une destination plus « hippie ». Les vacances romantiques sont garanties pour tous ceux qui viennent à Santorin ou ceux qui recherchent des promenades et la solitude. Il n’y a rien de tel que le cœur d’Amorgos.

 

En énumérant les plus belles îles des Cyclades grecques, il y en a plusieurs que nous devons absolument mentionner. Mais attention! Certaines d’entre elles sont extrêmement populaires et attirent ainsi un grand nombre de touristes. Pourtant, d’autres perles moins connues sont des endroits parfaits pour de merveilleuses vacances grecques pour ceux qui veulent rester loin de la foule en délire. Prenez par exemple Milos, l’une des plus belles îles de Grèce qui n’est pas encore envahie par le tourisme de masse. Ce petit bijou entouré de rochers se démarque par ses plages de sable blanc et ne laisse aucun doute quant à ses origines volcaniques.

 

Puis il y a Andros, un incontournable pour les amoureux de la solitude et de la simplicité. Sur place, la plupart des routes ne sont pas pavées. Ici, on peut vraiment dire adieu à la mondanité et au snobisme et apprécier même juste pour un instant, le style de vie des temps passés.

 

À Naxos, il y a une atmosphère presque caribéenne qui est difficile à trouver ailleurs en Grèce. Vous pourriez apprécier si vous aimez le soleil et les plages propres, bien organisées et dotées de tout le confort pour les vacanciers. Ne manquez pas la plage de Grotta à Naxos Chora (la ville principale de l’île), juste en bas de Portara. La côte ouest regorge de belles plages de sable immaculées.

Alykes est une destination privilégiée pour les amateurs de sports nautiques, tandis que Mikri Vigla est idéal pour les kitesurfers. Les photographes appréciant les plages grecques devraient immortaliser celles d’Agios Prokopios. Depuis ces plages, vous empruntez des ruelles charmantes et étroites, bordées de tavernes colorées qui donnent sur la mer. Les plages d’Agia Anna, de Kastraki et d’Agiassos comptent parmi les petits trésors maritimes à voir au moins une fois dans sa vie.

Dodécanèse (Îles)

Les îles du Dodécanèse sont un peu moins connues que les Cyclades. Ayant un grand intérêt culturel, historique et environnemental, elles s’imposent aujourd’hui sur la scène touristique grâce à leurs plages de sable fin, leurs magnifiques côtes rocheuses et leurs sites archéologiques d’envergure.

 

Au large des côtes de l’Asie Mineure, ce groupe d’îles est entouré de la Crète au sud, des Cyclades à l’ouest et de Samos au nord. Le nom de cet archipel signifie littéralement « douze îles », mais il en compte en réalité 163, dont 26 sont habitées. Parmi les plus connues, l’on peut citer : Rhodes, Kos, Kalymnos, Leros, Patmos, Karpathos, Symi, Kassos, Stypálea, Nisyros, Astypalaia, Tilos, Kastellórizo, Chalki, Agathonisi, Farmakonisi, Telendos, Arkos, Saria, Gyali, Levitha, Rho, Strongili, Alinnia et Syrna.

 

Les vacanciers qui réservent un séjour sur les îles du Dodécanèse savent qu’en plus de la détente, l’archipel compte de nombreux châteaux et des ruines d’anciennes civilisations à explorer durant une pause entre deux plages de rêve. Rhodes et Kos font partie du Dodécanèse, comme beaucoup d’autres endroits plus magiques et moins connus.

 

L’archipel du Dodécanèse se trouve au sud de la mer Égée, entre la Turquie, l’île de Crète, les Cyclades et Samos au nord. De nombreuses cultures s’y sont épanouies, chacune d’entre elles ayant indubitablement laissé son empreinte : depuis les Ioniens aux Byzantins, les Vénitiens, les Ottomans et les Italiens.

 

Départ de Kastellorizo, où les voitures ne sont pas autorisées, c’est à pied ou à vélo que ça se passe. Cette île a constitué le cadre du film « Mediterraneo » réalisé par Salvadores. Elle vaut la peine d’être visitée avec ses plages enchantées et son village de Megisti, où vous tomberez amoureux de ses maisons aux couleurs vives nichées sur le promontoire.

Symi est également magnifique : une petite île charmante et très appréciée pour son charme extraordinaire. Elle se trouve au sud du Dodécanèse, à seulement quelques kilomètres des côtes turques. Bordées par des côtes escarpées caractéristiques, ses baies et ses anses sont époustouflantes. La visite du Château des Chevaliers de Saint-Jean est incontournable. 

Îles de la mer Égée

Poursuivant notre croisière autour des îles grecques, nous atteignons les îles de la mer Égée. Celles-ci diffèrent toutes en termes d’histoire et de mode de vie, mais elles partagent la même beauté indéniable. Parmi les sept îles principales, il y a Thassos, Samothrace, Lemnos, Lesbos, Chios, Icaria et Samos.

 

Chios est la destination idéale pour les amoureux d’histoire médiévale avec tous ses trésors archéologiques, dont le monastère byzantin de Nea Moni et les villages où la résine de mastic est produite depuis des siècles. Les visiteurs de Lemnos trouveront sa capitale Myrina fascinante, où les vestiges de l’ancienne occupation ottomane sont visibles partout.

Thassos possède des douzaines de plages parfaites pour la baignade, dont une succession de baies et de criques propices à la baignade bien qu’elles puissent être difficiles d’accès. Sur place, la tranquillité est assurée. Nous recommandons la plage d’Aliki, dans la partie sud-est, où l’eau est si claire que les bateaux semblent flotter dans le ciel. Ne manquez pas la moussaka locale, un vrai délice qui deviendra l’une de vos gourmandises préférées.

Skala Potamia est une autre plage étonnante avec sa bande de sable bordée de bars et de restaurants. Sur place, la mer est une étendue de bleu et vous pouvez danser toute la nuit, jusqu’au petit matin. Chrissi Amoudia, aussi appelée Golden Beach, est la préférée des familles, avec ses eaux peu profondes qui sont parfaites pour les petits. Les plages de Tripiti, Livadi et Paradise, autrefois totalement préservées, constituent aujourd’hui des destinations de choix pour le tourisme organisé. La plage de Paradise, dont la moitié est souvent bondée, est aussi un lieu de prédilection pour les naturistes, qui y viennent chaque année pour profiter du plein air et de la mer en toute liberté.

 

Les visiteurs de Lesbos, la troisième plus grande île grecque, également connue sous le nom de Mytilene, savent à quel point c’est splendide. Se dévoilant au large des côtes de l’Asie Mineure, cette île montagneuse est particulièrement verdoyante et offre calme et tranquillité.

 

Cependant, la partie nord, d’origine volcanique et riche en sources chaudes, est très fréquentée par les touristes. Lesbos, qui a vu naître la poétesse Sappho, offre de nombreux divertissements culturels, depuis les musées jusqu’aux sites archéologiques, en passant par les visites guidées dans les zones volcaniques. À Mytilène, la capitale, se trouve une forteresse du XIVe siècle dont les fondations ont été érigées par l’empereur Justinien au VIe siècle.

 

Le monastère byzantin, l’un des plus grands et des plus précieux témoignages de la culture byzantine, est un autre endroit à ne pas manquer.  À voir également la Galerie d’art municipale et le Musée Theophilos qui expose des peintures du célèbre artiste grec Theophilos Hatzimihail.

 

Mytilene abrite deux grands musées archéologiques : l’ancien et le nouveau. L’ancien propose des expositions centrées sur l’histoire de Lesbos, du Néolithique à la fin de l’époque romaine. Le nouveau musée, situé dans la région de Kioski, célèbre l’histoire plus récente de l’île.

 

Visitez le petit village de Sigri et son Musée de la Forêt Pétrifiée. Ce dernier a ouvert ses portes en 1994 dans le but d’aider à préserver et à protéger une forêt unique de l’île et l’une de ses attractions les plus célèbres.

Toute personne de passage ne devrait pas non plus manquer Agiassos. Cette petite ville nichée sur les flancs du Mont Olympe se caractérise par une charmante architecture traditionnelle et par son folklore, son mysticisme et différentes formes d’art - vraiment inoubliable.

 

Parmi les plus belles plages de Lesbos figurent celles du sud de l’île avec leurs falaises et leurs criques. Celles du nord sont aussi très belles avec leur sable volcanique et la région est aussi riche en sources thermales. Les visiteurs de Mytilene peuvent se baigner à la plage de Tsamakia, avec ses transats et ses parasols à louer jusqu’à tard dans la soirée.

 

Ne manquez pas non plus la plage de Fykiotripa et celle de Molyvos qui est plus sableuse. Skala Kaloni est l’une des stations balnéaires les mieux équipées de l’île, se trouvant à quelques kilomètres du village d’Eressos où la plage de sable argenté est parfaite pour les baigneurs de tous âges. Et puis, il y a la plage d’Agios Isidoros à Plomari, l’une des plus vastes et des plus belles de toute l’île.

Iles Ioniennes

 

L’archipel, baigné par la mer Ionienne, au large de la côte ouest de la Grèce, est constitué par une grande variété d’îles. Parmi les plus importantes, l’on retrouve : Zakynthos, Ithaca, Corfou, Céphalonie, Lefkada et Paxi, tandis que les plus petites sont : Antipaxi, Erikousa, Mathraki, Othonoi, Meganisi et le groupe des îles inhabitées les Strofades, au sud de Zakynthos.

Îles du golfe Argo-Saronique

À une courte distance d’Athènes se trouve le golfe Saronique, aussi appelé Aegina. Les principales îles de l’archipel sont Hydra, Salamis, Aegina, Spetses et Poros, et offrent aux touristes une série de magnifiques points de vue sur une nature authentique, l’histoire et la culture locale.

 

 

En se basant sur cet aperçu des archipels qui composent les îles grecques, Costa Croisières a établi un classement des 18 meilleures îles grecques.

LES PLUS BELLES ÎLES GRECQUES

  • Santorini ( Cyclades)
  • Mykonos (Cyclades)
  • Corfou (Iles Ionniennes)
  • Crète (Iles Egeennes)
  • Rhodes (Dodécanèese Iles Ionniennes)
  • Kefalonia (Iles Ionniennes)
  • Kos (Dodécanèese Iles Ionniennes)
  • Milos (Cyclades)
  • Folégandros (Cyclades)
  • Alonissos (Iles Egeennes)
  • Skiathos (Iles Egeennes)
  • Samos (Iles Egeennes)
  • Ios (Cyclades)
  • Zankynthos (Iles Ionniennes)
  • Skopelos (Iles Egeennes)
  • Amorgos (Dodécanèese Iles Ionniennes)
  • Patmos (Iles Egeennes)
  • Hydra (Golfe Saronique)

Santorin

Quiconque planifie un voyage dans les Cyclades ne peut qu’être séduit par la beauté saisissante de Santorin, destination romantique par excellence. Cette île très populaire reste toujours aussi belle tout au long de l’année. Il est toujours agréable de flâner dans les rues charmantes de ce lieu quelque peu magique.

 

La vue des maisons blanches regroupées autour des églises aux dômes bleus vous coupe le souffle. À Santorin, il y a toujours des choses à faire ou à voir. Caldera constitue le cœur de l’île, où la mer est d’un bleu intense et les îlots sont incrustés de pierre ponce. La première chose à faire en arrivant sur place est de trouver un bar pour un apéritif au coucher du soleil. Les couchers de soleil y sont spectaculaires. À voir également les sites archéologiques de l’île, dont celui de la région d’Akrotiri qui est ouvert tous les jours de 10 à 17 h.

 

À ne pas manquer non plus, les thermes naturels qui se trouvent au centre de la région de la Caldera. Ici, les petites îles de Nea Kameni et Palea Kameni offrent aux touristes leurs nombreuses sources volcaniques chaudes et leurs sources thérapeutiques d’eau chaude salée. Mais faites attention, car l’eau pourrait tacher votre maillot de bain. Red Beach est un endroit à ne pas manquer à Santorin. C’est la plage la plus célèbre de l’île, avec une étendue de sable rouge et noir. Pouvoir vivre et respirer la présence d’un volcan rend cet endroit tout simplement unique.

 

Les villages de Fira et d’Oia font également figure d’incontournables. Le premier est parfait pour le shopping et la vie nocturne tandis que le second est plus traditionnel et pittoresque. Si vous aimez les destinations de luxe, Imerovigli est unique en son genre, avec ses piscines à débordement et ses stations balnéaires à couper le souffle prêtes à vous accueillir.

 

Le meilleur moment pour visiter cette île fascinante et pour éviter la foule, se situe à la fin du printemps ou au début de l’automne. Le temps est doux, mais l’eau est encore assez chaude pour nager. Toute la beauté de Santorin implique un prix à payer. En effet, c’est l’une des destinations de vacances les plus chères des îles grecques.

Mykonos

L’île des moulins à vent et du plaisir : Mykonos est l’une des destinations les plus populaires en Grèce et ce n’est pas un hasard. Des villages immaculés baignés par le soleil, des plages paradisiaques et des tavernes où vous pourrez danser jusqu’à l’aube… Tout cela fait de Mykonos l’une des îles touristiques les plus populaires des Cyclades. Son paysage plutôt dénudé est embelli par la mer du bleu le plus profond de toute l’île.

 

Toute visite à Mykonos commence à Chora, la ville principale de l’île. Perdez-vous dans son labyrinthe de ruelles étroites aux Maisons blanches éblouissantes, les balustrades bleues partout drapées de fleurs. Près du port se dévoile l’ancienne église de Paraportiani, avec son complexe incluant cinq autres bâtiments anciens et la plage Manto Mavrogenous, rendant hommage à l’héroïne grecque. Choisissez parmi différents cocktails en attendant le coucher du soleil.

 

Platys Gialos est l’une des principales stations balnéaires de Mykonos, avec ses restaurants servant des spécialisés à base de poissons, les marchands ambulants qui vendent du pain pita, des gyros sans oublier les plages enchantées qui vous attendent pour une expérience épicurienne sans précédent entre deux séances de baignade.

 

Mykonos est aussi et surtout célèbre pour sa vie nocturne, avec ses clubs et ses bars ouverts jusqu’à l’aube. Il y a de la musique tous les soirs, avec des DJ dont la musique est jouée à un rythme contrastant avec le son hypnotique des vagues déferlant le long des côtes. Qui peut résister aux clubs, aux bars à cocktails et aux endroits offrant les divertissements les plus branchés en Grèce ?

 

Mykonos n’est toutefois pas entièrement assaillie par les touristes et, dans certains endroits, vous pouvez encore apprécier solitude et tranquillité. La plage d’Agios Sostis en est la parfaite illustration. C’est l’endroit idéal pour admirer le lever du soleil et Panormos, avec ses dunes de sable et ses eaux peu profondes, est parfait pour les enfants et les familles. À quelques kilomètres de la ville se trouve également la plage de Houlakia, qui fait partie d’une réserve naturelle et est l’une des rares plages non sablonneuses de la région. Ceux qui aiment les endroits animés se plairont dans le sud de l’île où se trouvent les plages les plus célèbres de Mykonos, dont celles de Delos, Super Paradise et Kalo Livadi.

 

N’oublions pas le sanctuaire d’Apollon, l’une des principales attractions culturelles de la ville. Pour leur part, les amateurs de randonnée, équipés de bouteilles d’eau et de chaussures confortables, peuvent rejoindre les plus beaux endroits de l’île tels que Monte Cinto. Des vues magnifiques sur Delos et Mykonos s’offrent à ceux qui atteignent le haut de la colline.

Corfou

Corfou est le point de rencontre entre la culture classique, la domination vénitienne et la domination britannique. Cette île est un carrefour de cultures différentes et conjugue, en même temps, histoire et modernité. Cela en fait l’une des destinations les plus intéressantes pour les touristes désireux de découvrir pleinement la beauté des îles grecques.

 

On part du centre historique de Corfou, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Ici, l’héritage de la culture vénitienne est évident. Ne manquez pas le quartier de Cambiello où le dédale de ruelles étroites côtoie de hauts édifices historiques. La place principale, Spianada, se trouve en face de la vieille forteresse, ancienne citadelle fortifiée de l’île, près de la nouvelle forteresse.

 

La Vieille Forteresse abrite aussi San Giorgio, église construite par les anglais, fascinante avec son style architectural dorique. Le Palais Royal, qui est le plus grand et le plus impressionnant bâtiment de Corfou, se trouve à proximité. Ne manquez pas le clocher de San Spiridione avec sa coupole rouge, le paléopolis de la péninsule de Kanoni – offrant une perspective intéressante de l’île durant l’époque antique – ou encore le monastère de Vlachérna datant du XVIIIe siècle, remarquable pour avoir été construit sur une si petite île. Tout près, il y a aussi l’île de la Souris, ou Pontikonissi, qui abrite une intéressante chapelle byzantine.

 

Tous ceux qui viennent à Corfou ne doivent pas manquer le lac Korission, sur la côte sud. Cette lagune en bord de mer est entourée par une zone humide sablonneuse, où l’observation des oiseaux est l’une des activités touristiques les plus populaires. Les couchers de soleil sont encore plus impressionnants, à ne manquer sous aucun prétexte !

Crète

La Crète, plus grande île de Grèce, est un endroit magique qui séduit avec ses superbes plages et ses villes pittoresques se dévoilant au cœur de paysages extraordinaires. La Crète est l’île du mythe de Thésée et d’Ariane, mais aussi celle du Dédale et d’Icare. Dans ce lieu suspendu à mi-chemin entre la réalité et le mythe, on retrouve quelques-unes des plus belles plages de la Méditerranée, de nombreux sites archéologiques ainsi que de belles promenades à réaliser dans un décor à couper le souffle.

 

La découverte de la Crète doit inclure un passage au palais de Knossos, célèbre pour avoir servi de décor au mythe du labyrinthe du Minotaure. Knossos était la capitale de l’ancienne civilisation crétoise. Ce lieu, construit en 1900 av. J.-C., a subi des dommages répétés au cours des siècles. Il a ensuite été reconstruit de nombreuses fois, le plus récemment par l’archéologue britannique Sir Arthur Evans. Le palais de Festo, situé sur un plateau dans la plaine de la MessaraIl et constitué des vestiges de trois bâtiments différents, est également incontournable. De même que le disque de Phaistos, gravé de symboles qui ressemblent à des hiéroglyphes égyptiens, mais dont la signification demeure toujours un mystère à ce jour. Le musée archéologique d’Héraklion, abrité par un élégant bâtiment de style Bauhaus, vaut également le détour.

 

Les inconditionnels du bronzage apprécieront la baignade dans la lagune de Balos. Le promontoire offre de magnifiques vues sur le Cap Tigani que l’on peut aussi rejoindre à pied à marée basse.

 

Vai est une autre plage à couper le souffle, entourée d’une palmeraie appartenant à une espèce endémique de Crète. L’aventure est au rendez-vous au Parc National des Gorges de Samarie, avec son canyon de 16 km creusé par une rivière le long du flanc ouest des Montagnes Blanches.

Rhodes

Rhodes, bien que connue pour sa mer et ses plages, est principalement une île montagneuse, avec des ressources intérieures en eau douce qui en ont fait l’un des environnements les plus luxuriants de la mer Égée. En plus de sa mer cristalline, elle possède un patrimoine historique et artistique intéressant, riche en mythes et légendes.

 

Bien que ne faisant pas partie des destinations les moins chères, Rhodes convient à tous les budgets. Elle propose différents types d’hébergement, allant de l’hôtellerie de luxe à l’Airbnb à petit prix. C’est une destination touristique assez populaire, surtout auprès des familles.

 

Avec ses 1401 km², Rhodes est la plus grande île du Dodécanèse. Les meilleurs mois pour la visiter, évitant la chaleur torride et la foule, sont avril, mai et début juin ou alors la seconde moitié de septembre.

 

Cette île offre des attractions variées. Ne manquez pas la fascinante acropole de Lindos, située au sommet du village éponyme. Au sommet de cette falaise, à 116 m au-dessus du niveau de la mer, se dresse le temple en ruines d’Athéna Lindia, qui date du IVe siècle avant notre ère.

 

Parmi les visites incontournables, nous recommandons également la vieille ville de Rhodes, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec ses immenses remparts, le palais du Grand Maître (ancienne forteresse des chevaliers de Saint-Jean) ainsi que la pittoresque route des chevaliers. Deux impressionnantes colonnes de pierre surmontées de statues de cerfs marquent l’entrée du port de Madraki. La légende raconte que c’est ici que se trouvait le mythique Colosse de Rhodes.

Céphalonie

L’île de Céphalonie est la meilleure destination pour quiconque recherche la paix et un environnement calme et préservé. Les principales caractéristiques de cette île sont les milieux naturels extrêmement variés, aussi bien sur la côte qu’à l’intérieur des terres. Il existe de nombreux types de plages : depuis les longues étendues de sable blanc aux plages de rochers ou de galets.

 

C’est une île assez peu coûteuse à visiter, où la concurrence entre hôteliers permet de maintenir des prix raisonnables. Jusqu’à il y a quelques années, elle se trouvait encore un peu à l’écart des routes principales. Aujourd’hui, étant donné les merveilles que cette île recèle, celle-ci est devenue un must pour les croisières Costa.

 

Avec sa superficie de 780 km², Céphalonie constitue la plus grande île de l’archipel ionien. Les meilleurs mois pour la visiter sont, mai et juin. Septembre et début octobre peuvent aussi constituer de bons choix, bien que le climat soit généralement plus humide.

 

À Céphalonie, le paysage, la mer et les plages constituent les principales attractions. La plage de Myrtos, considérée comme l’une des plus belles de la Méditerranée, est à ne surtout pas manquer : la difficulté d’y accéder par la voie terrestre a permis de préserver l’authenticité de ce croissant de sable blanc fin.

 

À Argostoli, au port et au centre-ville, quelques vestiges de la domination vénitienne passée sont visibles. Parmi les attractions intéressantes figurent l’église d’Agios Spyridonas, la grotte Melissani et le phare de St Theodore.

Kos

Kos est une île à l’atmosphère animée, offrant des plages sauvages et époustouflantes ainsi que plusieurs ruines archéologiques grecques et romaines.

 

Un séjour à Kos peut revenir peu cher, surtout s’il est planifié à l’avance. Les prix attrayants et sa vie nocturne endiablée rendent cette île très touristique et particulièrement appréciée des jeunes.

 

Se trouvant à environ 4 km de la côte turque de Bodrum, Kos fait partie de l’archipel du Dodécanèse. Cette île a un climat essentiellement méditerranéen, avec beaucoup de soleil dès le printemps (en mai, cependant, la mer est encore un peu froide). La période idéale pour la visiter se situe vers la fin du printemps et tout l’été (de juin à mi-septembre).

 

Parmi les principales attractions de Kos, outre les nombreux clubs du centre, on retrouve les plages, en particulier Kardamena ainsi la célèbre plage de Paradise Beach. Les vestiges des différentes époques qui ont marqué l’histoire de Kos sont nombreux, comme le site archéologique d’Asklepieion ou le château des chevaliers, autrefois siège des chevaliers de l’ordre de Saint-Jean.

Milos

Milos est une île volcanique proposant une grande variété de plages (environ 70 en tout) et  il y règne une atmosphère de relaxation totale. Cette île, très verte grâce à ses sols volcaniques, abrite une vaste aire protégée.

 

Par rapport à Santorin et Mykonos, Milos est moins onéreuse, bien qu’elle ne soit certainement pas bon marché (en raison de sa réputation de « belle île »). Par rapport à ses « voisines », elle n’en est pas moins bombardée par les touristes.

 

Avec sa superficie de 150,6 km² Milos, est l’une des « petites » îles de l’archipel des Cyclades. La saison estivale constitue meilleure période pour la visiter, bien qu’il y ait beaucoup de vent en raison des vents forts du nord, les « étésiens ».

 

L’attraction principale de Milos est sans aucun doute ses plages sauvages et vierges, comme Sarakiniko avec son paysage quelque peu lunaire ou Firiplaka avec les falaises qui l’entourent. Mais il y a aussi beaucoup d’endroits intéressants à visiter, notamment le château vénitien qui se trouve dans la partie la plus ancienne de la Plaka. Parmi les endroits à voir, nous recommandons les vestiges de l’amphithéâtre romain et non loin de là, le site où la statue de Venus de Milo a été retrouvée.

Folégandros

Folégandros est une petite île stérile de seulement 42 km², baignée par la mer Égée. Ici, avec des plages sauvages où la nature règne en maître, il est vraiment possible de se déconnecter et de se détendre.

 

Folégandros a la réputation d’être une île quelque peu snob et chère, surtout parce qu’elle est petite et compte donc peu de logements disponibles. Par ailleurs, l’île n’a pas d’aéroport et est accessible uniquement par la mer depuis Pirée, ce qui explique le faible nombre de touristes.

 

À égale distance de la côte turque et du Péloponnèse, Folégandros fait partie de l’archipel des Cyclades. Les périodes de l’année recommandées pour s’y rendre sont le début et la fin de l’été (juin et septembre).

 

Évidemment, en tête de liste des choses à voir figurent les plages. Cependant, celles-ci ne sont pas toutes facilement accessibles par voie terrestre. L’une des plus faciles à atteindre à pied est Katergo. Pour leur part, les plages d’Agios Georgios et Ligaria sont belles, mais éloignées.

Alonissos

Alonissos est une île très calme faisant partie d’un parc marin protégé. Ces caractéristiques, conjuguées à l’accès difficile, ont contribué à préserver l’écosystème de l’île. Alonissos n’est pas particulièrement chère, mais propose une capacité d’hébergement limitée, il est donc préférable de réserver tôt. Cette île est parfaite pour ceux qui recherchent le calme et la tranquillité, dans la mesure où ce n’est pas vraiment une destination touristique.

 

Cette île fait partie de l’archipel des Sporades et le moment idéal pour la visiter se trouve entre fin juin et septembre. En effet, malgré un climat chaud et ensoleillé au printemps et au début de l’automne, la mer est encore froide en ces périodes.

Skiathos

Skiathos est une petite île qui jouit d’une grande réputation pour sa vie nocturne animée et les 60 plages qui ornent son littoral. Cette destination est plus chère qu’Alonissos, mais certainement moins que Skópelos, principalement en raison de la variété des logements proposés. C’est une île avec une forte prédisposition touristique qui attire chaque été beaucoup de visiteurs.

 

Située au nord-ouest de la mer Égée, Skiathos est la plus petite île de l’archipel des Sporades, s’étalant sur seulement 48 km². Les seuls mois à éviter pour les vacances sont ceux de décembre et janvier, les plus froids. La meilleure période se situe de mai à octobre.

 

Il y a une grande variété de plages, il y en a pour tout le monde. Certaines sont rocheuses, d’autres avec du sable blanc fin. Parmi celles à ne pas manquer : l’élégante Vromolimnos au sable doré et la Megas Gialos, qui n’est jamais trop fréquentée, car il est difficile d’y accéder. Parmi les autres attractions de l’île, en plus de la capitale Skiathos, figurent le mystérieux monastère de Panagia Evangelistria et Kastro avec ses fortifications en ruines.

Samos

Samos est une île de la mer Égée qui possède une beauté naturelle unique et des légendes qui en font une destination encore plus fascinante. Ses visiteurs sont frappés par sa végétation et, inévitablement, par la douceur du vin local. Ce sont les mythes qui attirent les touristes ici. On dit que cette île fut le lieu de naissance de la déesse Héra, de Pythagore et d’Aristarque. Il y a tant de raisons de visiter Samos et nous ne parlons pas seulement des plages, mais aussi de tous les liens merveilleux qui existent entre la culture et l’histoire.

 

Samos a été l’une des premières îles grecques à attirer le tourisme de masse, mais elle a quand même réussi à préserver une beauté quelque peu sauvage. Le temple d’Héra, épouse de Zeus, constitue le must pour le touriste curieux. Selon Hérodote, le temple était « le plus grand et le plus impressionnant de Grèce ». Le site du temple - Héraion - est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Celui-ci était autrefois relié à Samos, par la Via Sacra, dont on peut encore voir une partie aujourd’hui. Ne manquez pas les anciens thermes, structures qui datent de 150 après J.-C. et situées sur le côté ouest de Pythagore. Cette région possède également de superbes plages, dont celles de Kerveli, Posidonio et Klima avec leurs rives enchanteresses, peu fréquentées et toutes à voir absolument. Il y a aussi le Tunnel Eupalinos, une construction extraordinaire du VIe siècle av. J.-C. conçue par l’architecte Efpalinos à l’époque des Polycrates pour transporter l’eau vers l’ancienne capitale de l’île.

 

La ville principale de Samos, souvent appelée par son ancien nom de « Vathy », est un haut lieu historique et culturel de grande beauté. Les visiteurs ne manqueront pas de s’extasier face à la baie en forme d’amphithéâtre et les beaux bâtiments vénitiens et néoclassiques de la ville. Ne manquez pas la place Pythagore ainsi l’église d’Agios Spyridon. Parmi les plages que vous devez visiter se trouve Psili Ammos, à Mykali, dans le sud de l’île, un endroit très apprécié des touristes.

 

Tous ceux qui visitent Karlovassi, la deuxième ville la plus importante de Samos, seront fascinés par le musée folklorique, un petit Paris - un petit quartier avec un panorama très évocateur, la petite plage de Potami ainsi les plages plus grandes et plus « commerciales » de Megalo Seitani et Mikro, accessibles uniquement à pied et où l’on peut voir des phoques moines - monachus monachus - méditerranéens.

Ios

Parmi les Cyclades, Ios est sans doute l’une des destinations préférées des jeunes vacanciers, surtout en raison de sa riche vie nocturne. Le grand poète Homère y serait enterré et sa tombe est l’un des sites les plus visités de l’île. Ne manquez pas l’ancien temple d’Apollon ainsi que l’église d’Agia Ekaterini. Parmi les plus belles plages, nous recommandons celles de Mylopotas, Kalamos et Kolitsani.

 

Ios est une île à la fois joyeuse et intacte. Elle a beaucoup de facettes différentes. En plus d’être un endroit idéal pour faire la fête, l’île propose de beaux paysages et un patrimoine architectural intéressant. C’est une destination de vacances peu coûteuse, qui attire les jeunes, donc beaucoup de visiteurs viennent chaque année.

 

Baignée par la mer Égée, l’île d’Ios fait partie de l’archipel des Cyclades, se dévoilant au sud de Naxos. Le meilleur moment pour passer des vacances au soleil et à la mer se situe pendant les mois d’été (de juin à septembre). Mais si vous préférez explorer l’île, le printemps et le début de l’automne sont idéaux.

 

En dehors des plages, le village de Chora, considéré comme l’un des plus beaux des Cyclades, est un must à découvrir. Au milieu d’un groupe de Maison blanches immaculées se trouve la plus grande église de l’île - la Panagia Gremniotissa - fière de ses dômes turquoises brillants.

Zante

Zante, ou Zakynthos, est une île grecque très populaire dans la mer Ionienne. Située dans un parc marin, c’est un véritable paradis naturel, où se succèdent falaises blanches, plages et montagnes luxuriantes. En plus de la beauté naturelle, vous y apprécierez une vie nocturne animée, principalement destinée aux jeunes.

 

C’est une destination assez peu coûteuse et donc assaillie par les touristes, surtout en haute saison.

 

En préparant une visite à Zakynthos, il est préférable d’éviter les quatre mois les plus pluvieux, à savoir octobre à janvier. La meilleure période se situe entre début avril et fin septembre.

 

Les célèbres plages de Navagio et de Relitto sont incontournables. Parmi les curiosités de l’île se trouvent également les grottes bleues et le parc marin. À noter que des excursions organisées permettent d’admirer les tortues Caretta.

Skopelos

Skopelos est une île égéenne se trouvant entre Skiathos et Alonissos, offrant un mélange équilibré entre vie nocturne amusante et splendeurs naturelles. La partie intérieure de l’île, couverte de pins maritimes verts entrecoupés d’amandiers et de vergers d’aplomb, est aussi un endroit idéal pour les randonnées. Cette destination est assez abordable et, bien qu’assez touristique, n’est pas trop chaotique.

 

Skopelos, avec sa superficie de 95,8 km², est la plus vaste île de l’archipel des Sporades et aussi la plus peuplée.

 

Au printemps, même en fin de matinée, la mer est encore trop froide pour nager, donc le meilleur moment pour planifier des vacances est l’été (de juin à septembre).

 

En plus des plages enchantées, l’église rendue célèbre par le film "Mamma mia" constitue une découverte incontournable, avec son emplacement magnifiquement photogénique, en hauteur, avec vue sur la mer.

Amorgos

Amorgos est une île délicieusement sauvage, entourée d’eaux d’un bleu intense. Ses plages sont nichées entre des affleurements rocheux et il s’agit d’un endroit vraiment naturel. Ce n’est pas la destination idéale pour ceux qui recherchent des plaisirs mondains débridés, mais qui viennent plutôt pour les paysages naturels et les jolis villages traditionnels. En dehors du mois d’août, c’est une île assez bon marché à visiter, loin des centres de tourisme de masse.

 

Amorgos fait partie de l’archipel des Cyclades et se situe le plus à l’est et près du Dodécanèse. La meilleure période pour profiter pleinement de la nature sauvage de l’île se situe entre fin mai et début octobre.

 

L’une des meilleures choses à voir à Amorgos est le monastère d’Hozoviotissa, datant du XIe siècle et se dressant majestueusement sur une falaise dominant la mer. Les autres attractions principales sont les plages, en particulier Agia Anna, Agios Pavlos et Mouros.

Patmos

Patmos est une île essentiellement montagneuse, assez petite et tranquille et constituant une destination idéale pour les couples et les familles. Il y règne une atmosphère particulière avec son mélange de plages de sable fin, d’anciens villages et de sites mystiques. C’est l’une des îles les plus chères près de la frontière avec la Turquie, mais qui a l’avantage de ne pas être trop touristique.

 

Patmos est baignée par la mer Égée et fait partie des îles les plus septentrionales du groupe des îles du Dodécanèse. Elle jouit d’un climat méditerranéen avec un hiver doux et des étés chauds, mais pas torrides. La période de visite recommandée se situe entre mai et début novembre, car la température de l’eau est trop froide pour nager au début du printemps et à la fin de l’automne.

 

Ceux qui se rendent à Patmos profitent non seulement de la mer cristalline et de la tranquillité, mais aussi de la vue sur les 365 petites chapelles blanches éparpillées sur l’île. L’endroit le plus pittoresque à visiter est sans aucun doute le monastère grec orthodoxe de Saint-Jean-le-Théologien, un château de couleur grise, divisé en plusieurs cours et cloîtres différents.

Hydra

Hydra est une petite île égéenne de seulement 52 km², où les voitures et les scooters sont interdits. Vous pouvez vous déplacer à pied ou à dos de mulet. Ici, vous aurez un avant-goût de la Grèce authentique, faite de plages, de villages de pêcheurs et de tavernes où le sirtaki est joué tard dans la nuit. Le nombre limité d’hébergements fait qu’elle n’est pas l’une des îles les moins chères de Grèce, bien qu’elle soit l’une des moins touristiques.

 

Hydra fait partie de l’archipel saronique et n’est accessible que par hydroptère depuis Pirée ou par bateau taxi depuis Metochi. Les mois où la température et l’eau sont les plus chauds sont juillet et août.

 

Hydra ne compte pas d’attractions architecturales ou historiques particulièrement significatives, mais toute l’activité de l’île est concentrée dans la ville du même nom, où de nombreuses vieilles maisons qui appartenaient autrefois à la noblesse grecque ont été transformées en hôtels.

 

De là, vous pouvez vous rendre à pied vers les deux monastères orthodoxes - Profitis Ilias et Agios Nikolaos. Parmi les nombreuses plages magnifiques d’Hydra, les plages de galets blancs d’Agios Nikolaos et de Bisti se démarquent du lot, toutes deux étant accessibles par bateau.

Participez à une croisière Costa vers les îles grecques

Découvrez de nombreux endroits merveilleux, riches en histoire et uniques au monde avec Costa Croisières. Nous sommes sûrs que vous aimerez les plages de sable blanc de Céphalonie, la vie nocturne animée de Mykonos et les vues imprenables de Santorin.

 

Ne tardez pas, jetez un coup d’œil à nos prochains départs pour la Grèce.

Recherchez votre prochaine croisière